GEPI

De la conception instrumentale
à l’exploitation des observables
Accueil > Séminaires > Ceinture de Kuiper, nuage d’Oort et (...)

Ceinture de Kuiper, nuage d’Oort et occultations stellaires aléatoires

Yannick Boissel (GEPI)

En tant que nouvel arrivant au GEPI, je propose ce séminaire pour relater
le travail que j’ai accompli durant ma thèse au LESIA sur un sujet
transverse à la planétologie et à la physique stellaire et galactique.

La ceinture de Kuiper et le nuage de Oort sont des réservoirs de comètes,
de grands ensembles constitués de petits corps glacés (de quelques m à
2000 km de diamètre), aux confins du système solaire (de 30 u.a à 50000
u.a). Ces corps sont les témoins de la formation du système solaire et par
conséquent recèlent un savoir très important.

La grande majorité d’entre eux sont trop petits et trop éloignés pour être
imagés. Par conséquent il faut chercher des occultations aléatoires
d’étoiles pour espérer les détecter. Ces étoiles doivent être
soigneusement étudiées et sélectionnées : elles doivent avoir un petit
diamètre apparent. Je présenterai la méthode de recherche de diamètres
apparents que j’ai développée à partir du catalogue NOMAD et du modèle de
la Galaxie de Besançon.

En quelque sorte, il faut connaître notre Galaxie (très grand, très loin)
pour étudier les confins de notre système solaire (très petit, très
proche).

Presentation