GEPI

De la conception instrumentale
à l’exploitation des observables
Accueil > Enseignement et formation > Stages > Réduction et analyse spectroscopique (...)

Réduction et analyse spectroscopique d’étoiles de type A en rotation rapide avec SOPHIE

» mardi 24 novembre 2020

Proposition de stage au niveau M1.

Proposant : Frédéric Royer (GEPI).

Sujet : L’instrument SOPHIE à l’Observatoire de Haute-Provence est un spectrographe à dispersion croisée permettant d’obtenir des spectres à haute résolution sur un grand domaine de longueur d’onde.
Un programme d’observation a été entrepris pour observer des étoiles de type spectral A, en rotation rapide, avec un haut rapport signal-sur-bruit. Le logiciel de traitement automatique des données SOPHIE permet d’obtenir directement les spectres réduits et utilisables mais il s’avère qu’il doit être adapté aux besoins de notre programme scientifique, à savoir l’ajustement des profils de raies de Balmer pour des étoiles de type spectral A observées à haut rapport signal-sur-bruit.Dans cette gamme de température effective, les raies d’hydrogène de Balmer sont très larges et très profondes : il faut donc prendre le plus grand soin à la soustraction de la lumière diffusée dans l’instrument et à l’étalonnage de la réponse instrumentale pour fusionner les différents ordres du spectre échelle.
Le but du stage sera d’implémenter et d’automatiser l’extraction optimale, la soustraction de la lumière diffusée et la calibration de la réponse instrumentale, de les tester, et de les appliquer sur des spectres obtenus dans le cadre de notre programme sur les étoiles de type A en rotation rapide.
Les données spectroscopiques sont au format FITS, et l’implémentation se fera en langage Python.