Accueil du site > Pôle Scientifique > Physique stellaire et galactique > Actualités > 670 Kg pour 1 milliard d’objets (...)

670 Kg pour 1 milliard d’objets célestes

EADS ASTRIUM

670 Kg pour 1 milliard d’objets célestes

Premiers jalons réussis pour le futur satellite d’astronomie Gaia

Toulouse, le 1er octobre 2009 - Astrium a validé l’un des défis technologiques majeurs du programme Gaia : la structure de l’instrument. Sans elle, la mission de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) permettant aux scientifiques de détecter,répertorier et positionner avec une précision inégalée 1 milliard d’objets célestes :étoiles de notre galaxie, galaxies environnantes et météorites du système solaire,serait impossible.
Cette pièce unique au monde, réalisé par brasage de 17 segments est le fruit de la coopération entre Astrium, maître d’œuvre du satellite, concepteur de la structure, et le céramiste Boostec, en charge de sa fabrication.

PNG - 132.5 ko

Cette structure de 3 mètres de diamètre soutient mécaniquement et assure la stabilité de l’ensemble des éléments soit un total de 670 kg, dont 2 télescopes et un plan focal d’environ 200 kg. Boostec a réalisé l’usinage et le frittage, puis l’assemblage par brasage dans le four à grand diamètre développé pour le miroir primaire du télescope spatial Herschel.

Le programme Gaia, 6e « pierre angulaire » des programmes scientifiques de l’ESA, est essentiel pour comprendre la structure et l’évolution des étoiles, la formation et la composition de notre galaxie. La précision de positionnement des étoiles de magnitude 15 atteindra 10 à 25 millionièmes de secondes d’arc, soit pour un observateur placé à Toulouse, l’épaisseur d’un cheveu à Paris ou une pièce d’un euro placée sur la Lune.

Après plusieurs études de faisabilité et de pré-développements technologiques, la maîtrise d’œuvre du satellite a été confiée à Astrium en 2006. Depuis, le programme est entré en phase de réalisation, assemblage et tests. En Angleterre, Astrium a validé le logiciel de bord, l’antenne active et l’unité de traitement vidéo. A Friedrichshafen, en Allemagne, les équipes d’Astrium travaillent sur les systèmes de propulsion et de contrôle thermique. En Espagne, le centre Barajas d’Astrium à Madrid vient de livrer la structure carbone du satellite.

Astrium est également responsable de la définition et du développement de l’instrument optique embarqué sur le satellite. La performance de stabilité extrême requise pour les optiques est rendue possible par l’utilisation de Carbure de Silicium pour fabriquer l’ensemble des structures et des miroirs des télescopes. L’utilisation de ce matériau céramique pour des applications spatiales a été introduite et développée par Astrium depuis plusieurs années en raison de ses propriétés de rigidité spécifique (rapport rigidité/densité) et de stabilité (faible dilatation propre associée à une forte conduction thermique).


Le satellite Gaia en orbite

Il offre une protection renforcée aux fluctuations d’origine thermique grâce à son pare-soleil déployable de 11 m de diamètre et à sa tente thermique qui enveloppe l’instrument.






Le satellite Gaia

L’instrument est monté sur la plate-forme. Le Tore (en vert sur l’image) en constitue la structure primaire ultra-stable. A droite les miroirs primaires (0.5m x 1.5m) de chaque télescope, à gauche sous le Tore, le plan focal équipé de ses 106 détecteurs.








À propos d’Astrium _Astrium est une filiale à 100 % d’EADS dédié aux services spatiaux civils et militaires. En 2008, Astrium a réalisé un chiffre d’affaires de 4,3 milliards d’euros avec plus de 15 000 employés en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas. Ses trois principaux domaines d’activité s’articulent autour d’Astrium Space Transportation pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, Astrium Satellites pour les satellites et les systèmes sol et d’Astrium Services pour le développement et la fourniture de services satellitaires.

EADS est un leader mondial de l’aérospatial, de la défense et des services associés. En 2008, EADS a enregistré un chiffre d’affaires de 43,3 milliards d’euros avec un effectif de plus de 118 000 personnes.

Contacts Presse :

Matthieu Duvelleroy (Astrium FR) Tel. : +33 (0) 1 77 75 80 32
Ralph Heinrich (Astrium D) Tel. : +49 (0) 89 607 33971
Daniel Mosely (Astrium GB) Tel. : +44 (0)1 438 77 8180
Francisco Lechón (Astrium ESP) Tel. : +34 91 586 37 41

www.astrium.eads.net

À lire Également