GEPI

De la conception instrumentale
à l’exploitation des observables

La Voie Lactée : une galaxie peu ordinaire et une formation exceptionnellement calme

La Galaxie

F. Hammer et al. 2007 ApJ 662, 322 : The Milky Way, an Exceptionally Quiet Galaxy : Implications for the Formation of Spiral Galaxies

L’étude comparée de la Voie Lactée et de la galaxie d’Andromède, avec les autres grandes galaxies spirales, a montré que la Voie Lactée —le standard de référence des galaxies spirales— est en fait loin d’être une galaxie spirale ordinaire. Comparée à des galaxies ayant la même vitesse de rotation, elle contient deux fois moins d’étoiles, son rayon est deux fois plus petit et les étoiles externes à son disque contiennent beaucoup moins d’éléments lourds. La galaxie d’Andromède, elle, occupe une position beaucoup plus représentative. Ces différences peuvent s’expliquer par une histoire de formation bien plus calme pour la Voie Lactée que pour Andromède qui a subi des collisions durant les derniers milliards d’années. La Voie Lactée ne peut donc plus être la référence pour, par exemple, les simulations numériques de formation des galaxies.