GEPI

De la conception instrumentale
à l’exploitation des observables

La plus grande concentration de matière à grande échelle de l’univers proche

Cosmologie et grandes structures

D. Proust et al. (2006), A&A 447, 133 : Structure and dynamics of the Shapley Supercluster. Velocity catalogue, general morphology and mass.

JPEG - 14 ko
Le « diagramme en cône » du superamas de Shapley.
Les 8632 galaxies sont représentées en fonction de leur ascension droite et de leur vitesse de récession. Le superamas de Shapley est la condensation la plus importante, avec une vitesse de récession moyenne de 14500 km/s.

Le Superamas Local s’écarte du mouvement général de l’expansion de l’univers, et se dirige dans la direction du Centaure, attiré par une concentration de masse génériquement baptisée « Grand Attracteur » depuis les années 1980. Jusqu’à présent, aucune structure massive n’était véritablement identifiée dans cette direction, mais après un relevé spectroscopique portant sur 8632 galaxies, le superamas de galaxies Shapley-8, caché derrière un amas de galaxies proches, s’avère être sans doute la plus grande concentration de galaxies dans l’univers proche, à une distance de quelques 500 millions d’années-lumière. L’effet gravitationnel de ce superamas rendrait compte d’au moins la moitié de l’attraction du Superamas local dans cette direction. La présence et l’abondance de ces grandes structures permet de contraindre les scénarios de formation des galaxies.

À lire Également