GEPI

De la conception instrumentale
à l’exploitation des observables

KEPLER

JPEG - 6.1 ko
Lancement de KEPLER
2009 March 6 at 10:49 pm EST. Credit Ben Cooper

KEPLER a été lancé le 6 mars 2009. Il est composé d’un miroir de 1.4m de diamètre et de 42 CCDs. Son but principal est de détecter des exoplanètes de la taille de la Terre ou plus petites, y compris des exoplanètes dans la zone habitable c’est-à-dire à la surface desquelles de l’eau peut exister à l’état liquide. Il observera 100000 étoiles. Les données obtenues par ce satellite permettront également d’étudier les variations des étoiles autour desquelles ces exoplanètes sont recherchées, c’est-à-dire de faire de l’astérosismologie. De plus, un petit nombre d’étoiles particulièrement intéressantes du point de vue astérosismique seront insérées dans le programme d‘observations de KEPLER.

C’est la partie astérosismologie de la mission qui concerne des membres de notre equipe. L’avantage de KEPLER par rapport aux missions d’astérosismologie précédentes est qu’il observera un seul et unique champ du ciel pendant 3.5 ans. Ceci permettra d’obtenir des données astérosismologiques d’une telle précision qu’il sera possible de détecter un très grand nombre de modes de pulsations dans chaque étoile pulsante observée et donc de faire des modèles très détaillés de la structure interne de ces étoiles.