Accueil du site > Enseignement et formation > Stages > Stages passés > Structure des populations Galactiques à

Structure des populations Galactiques à l’aide du Gaia ESO Survey

Proposition de stage au niveau M2.

Proposant : Carine Babusiaux (GEPI).

Sujet : Les interfaces entre le disque mince, le disque épais, le halo et le bulbe galactique sont cruciales pour comprendre les mécanismes de formation de ces structures : le disque épais s’est-il formé à partir du disque mince ? le bulbe s’est-il formé par évolution séculaire du disque ? une partie du bulbe s’est-elle formée en même temps que le halo interne ?... Pour répondre à ces questions, un grand échantillon d’étoiles observé et analysé de façon homogène est nécessaire. Une collaboration internationale d’environ 300 chercheurs s’est mise en place pour obtenir cet échantillon grâce au Gaia ESO Survey, un grand relevé spectroscopique effectué sur le VLT à l’ESO. Le relevé a commencé en janvier 2012 et durera 5 ans pour un total de 300 nuits d’observations. Il observera environ 100 000 étoiles de notre Galaxie. Son objectif est d’étudier en détail les caractéristiques d’un grand échantillon d’étoiles des différentes populations stellaires de la Voie Lactée. Pour remonter aux caractéristiques des populations stellaires, la sélection des sources doit être prise en compte de façon rigoureuse. L’objectif de ce stage est d’étudier en détail cette sélection par le biais de simulations. L’étude portera en particulier sur les observations du bulbe galactique.