GEPI

De la conception instrumentale
à l’exploitation des observables
Accueil du site > Enseignement et formation > Stages > Stages passés > Galaxies elliptiques : quel processus

Galaxies elliptiques : quel processus de formation ?

Proposition de stage au niveau M1.

Proposant : Paola Di Matteo (GEPI), en collaboration avec Antonio Pipino (Institut fur Astronomie ETH, Zurich).

Sujet : Dans ce stage on explorera la possibilité que les galaxies elliptiques massives que l’on observe à l’époque actuelle dans l’Univers local ont grandi en taille et en masse au cours du temps par une séquence de fusions mineures pauvres en gaz, c’est-à-dire à travers une séquence de fusions entre une galaxie plus massive (progénitrice de la galaxie elliptique actuelle) et un certain nombre de galaxies satellites. Le but de cette étude est de comprendre si le nombre de fusions mineures nécessaires pour expliquer la croissance en taille de galaxies elliptiques de redshift z ∼2 à aujourd’hui est compatible avec les gradients de métallicité, âge, abondances en éléments alpha observés dans les galaxies elliptiques locales. Pour cette étude, on analysera un ensemble de simulations numériques de fusions mineures pauvres en gaz, réalisées dans le cadre du Projet GalMer (http://galmer.obspm.fr). On étudiera la variation des profils de métallicité, d’âge et abondances des étoiles au cours du temps, leur dépendance du gradient initial, et des paramètres de l’interaction. L’exploration d’un large intervalle de paramètres nous permettra de clarifier si le scénario de formation de galaxies elliptiques par une séquence de fusions mineures doit être rejeté ou s’il existe un ensemble de paramètres (orbitaux, gradients initiaux) favorable.