GEPI

De la conception instrumentale
à l’exploitation des observables
Accueil du site > Enseignement et formation > Stages > Stages passés > Croissance de galaxies elliptiques (...)

Croissance de galaxies elliptiques par fusions mineures

Proposition de stage au niveau M2.

Proposant : Marc Huertas-Company (GEPI).

Sujet : Les galaxies dites de type précoce, sont des galaxies dont la formation stellaire s’est éteinte et sont donc peuplées d’étoiles vieilles. Elles détiennent plus de 50% de la masse stellaire de l’Univers aujourd’hui et habitent généralement dans le cœur des amas. Leur formation et évolution est cependant mal connue. Un des résultats importants des dernières années, est que ces galaxies semblent avoir augmenté leur taille caractéristique d’un facteur 3-4 sans augmenter leur masse stellaire significativement. Une façon d’expliquer cette croissance est par une succession de fusions avec des compagnons de petite masse, dites sèches, c’est à dire sans formation stellaire. Pour que ces fusions soient efficaces, la galaxie satellite doit rester dans les périphéries de la galaxies mère. Il faut donc qu’elle ne soit pas trop dense, car sinon elle aurait tendance à tomber directement au centre contribuant à la croissance du bulbe. Le stage consiste donc à étudier proprement les profils de luminosité de satellites de galaxies massives elliptiques à grand redshift puis de les comparer aux modèles numériques de fusions, afin d’établir des contraintes solides sur les processus de croissance de galaxies elliptiques. L’étudiant travaillera avec des données d’imagerie (déjà réduites) du télescope spatial Hubble et devra comparer aux résultats de simulations numériques et semi-analytiques.