GEPI

De la conception instrumentale
à l’exploitation des observables
Accueil du site > Contrats > Contrats internationaux > ORIGINS Laboratoire International (...)

ORIGINS Laboratoire International Associe Franco-Chinois (2013-2016)

ORIGINS Laboratoire International Associe Franco-Chinois (2013-2016)

  • Co-directeurs : F. Hammer & X.P. Wu.
  • Partenaires : 11 laboratoires français (UMR) et 11 laboratoires chinois. Signatiaires : CNRS-INSU, Observatoire Paris, Universités Paris-Diderot & Pierre et Marie-Curie.
  • Budget : 1.064 M€.

Ce nouveau LIA est le fruit des activités de collaboration France-Chine, financées en partie par le PICS France-Chine (voir ci-dessous). L’objectif du LIA s’articule autour des trois principales thématiques : l’origine de la matière et de l’énergie dans l’Univers, l’origine des galaxies et des éléments lourds, et l’origine des planètes. Ces thématiques sont en pleine croissance et sont l’objet de l’expertise en forte évolution des équipes de recherche chinoise et française. Les avancées dans ces domaines impliquent le développement et l’exploitation de nouveaux projets instrumentaux. De ce fait ce LIA sera aussi un vecteur de la collaboration franco-chinoise dans ces développements instrumentaux à la fois au sol et dans l’espace. L’objectif principal de ce LIA est de favoriser les collaborations entre les équipes de recherche chinoise et française, à la suite des avancées innovantes résultant des accords signés entre le CNRS et NAOC, entre l’Observatoire de Paris et NAOC et entre l’IAP et l’Université de Shanghai. Ces accords concrétisent les projets de coopération de recherche en cours, en particulier dans le domaine de la formation et de l’évolution des galaxies, de la matière noire et de l’énergie noire. La mise en place de ce LIA s’inscrit également dans le contexte plus global de la récente collaboration sur les sursauts gamma entre le CNES, l’Académie des Sciences de Chine et l’Agence Spatiale de Chine, avec notamment le projet SVOM. De nouveaux champs de coopération incluront l’astronomie optique (ELT, WSO), la radio astronomie à la fois aux longueurs d’ondes centimétriques (SKA, FAST, 21CMA, LOFAR) et sub-millimétriques (ALMA, R&D), les noyaux actifs de galaxies et les planètes extrasolaires. Le site web du LIA-Origins est disponible ici.